Arthrose des cervicales

arthrose des cervicales

Si vous avez plus de 40 ans, il y a de grandes chances que vous ayez une arthrose des cervicales, car les muscles de la tête sont toujours en tension. Cette arthrose, due à une usure chronique des cartilages des vertèbres cervicales, peut être douloureuse ou gênante, mais ce n’est pas systématique.

Facteurs de risques

Si vous exercez une activité durant laquelle vous avez tendance à pencher la tête, il est possible que vous développiez une arthrose des cervicales.
Cependant, l’arthrose cervicale n’a pas de cause évidente et établie, elle peut aussi être favorisée par une malformation congénitale, des traumatismes ou une surcharge fonctionnelle.

Symptômes

Lorsque vous souffrez d’une arthrose des cervicales, il est possible que vous n’ayez pas d’inflammation, et donc que vous ne ressentiez pas de douleur, mais dans la plus part des cas, cette pathologie entraîne :

  • des douleurs chroniques aux cervicales
  • des mouvements de la tête difficiles et des tensions dans la nuque et le cou
  • des douleurs provenant du cou et se propageant dans la nuque, l’épaule et le bras
  • des maux de têtes
  • des sensations d’engourdissement pouvant aller du bras jusqu’à la main (sensation de fourmillement)
  • des ostéophytes sur les vertèbres, des sensations vertigineuses peuvent se produire.

Examen et diagnostic

Lorsque vous consultez votre médecin pour des douleurs aux cervicales, votre médecin vous prescrira une radiographie, de manière à déterminer s’il s’agit d’une arthrose ou non.

Conseils et traitement

En fonction de l’avancement de votre arthrose, votre médecin pourra vous proposer plusieurs solutions :

  • Si l’arthrose n’est pas trop avancée, la solution orthopédique est la plus prescrite. Un collier cervical en mousse permet par exemple de soutenir le poids de la tête, de décontracter la nuque tout en ayant un effet antalgique grâce à la chaleur. Il est important que le collier soit adapté en hauteur et en circonférence, de manière à maintenir la tête dans une bonne position.

Ce traitement de maintien peut être accompagné d’autres solutions douces comme :

  • des massages
  • des cures thermales
  • de la physiothérapie (ultrasons, chaleur, infrarouge)

Si la douleur devient plus importante, et que les poussées sont fréquentes, votre médecin vous proposera un traitement adapté.

Evolution

Si au début il est possible que vous ne ressentiez aucune douleur ni incapacité physique, avec le temps, généralement le cou s’enraidit et la gêne peut aller jusqu’à une limitation douloureuse des mouvements de la tête.

Après 40 ans, l’arthrose des cervicales est presque constante chez tous les patients, elle débute généralement par des crises ponctuelles de douleur dans la nuque, qui peuvent au fil du temps devenir chroniques (ressenti de plus de trois mois).

Rédacteur : Dr Lellouche, rhumatologue à l’Hôpital Lariboisière, Institut Nollet de Paris

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer